les Cliniques Somnos - Traitement et diagnostique de l'apnée du sommeil

F.A.Q.

Questions fréquentes sur l'apnée du sommeil

Si vous ne trouvez pas les réponses à vos questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Quels sont les types d'apnée du sommeil ?

Il existe trois types d'apnée du sommeil :

1- Apnée obstructive du sommeil (AOS) : liée à l'obstruction des voies respiratoires supérieures, c'est le type le plus courant ainsi que le plus grave. Les tissus mous du palais, de la gorge ou de la langue peuvent bloquer le flux d'air lorsqu'une personne a du mal à respirer.

2- Apnée centrale du sommeil : une forme rare causée par un problème du système nerveux central, dans lequel il y a perturbation au niveau du contrôle de la ventilation.

3- Apnée mixte : Une combinaison d'apnée obstructive et centrale, de nombreux chercheurs pensent qu'elle est également la plus courante. En effet, une personne souffrant d'apnée obstructive a souvent tendance à respirer rapidement lorsqu'elle se remet d'un épisode d'apnée obstructive, ce qui abaisse le niveau de dioxyde de carbone dans le sang, ce qui peut déclencher un épisode d'apnée centrale.

Ai-je un trouble du sommeil ?

Il est possible que votre ronflement soit en association avec une apnée obstructive du sommeil (AOS), car il s'agit d'un symptôme courant des troubles du sommeil. L'AOS est causée par le rétrécissement ou l'effondrement des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil et provoque une série de pauses respiratoires - parfois jusqu'à 300 fois en une nuit ! Cela peut avoir un impact significatif sur la qualité de votre sommeil, et beaucoup souffrent de maux de tête et de difficultés de concentration pendant leurs heures d'éveil.

Quelle est la différence entre le ronflement et l'apnée du sommeil ?

Le ronflement se produit lorsque les voies respiratoires ou le passage par lequel nous respirons sont partiellement bloqués ou obstrués. Le rétrécissement des voies respiratoires induit ainsi des vibrations du voile du palais et un ronflement s'ensuit.


Dans de nombreuses situations, ce compromis est mineur et le corps continue de recevoir des quantités suffisantes d'oxygène pour causer peu ou pas de dommages. Cependant, il s'agit d'un signal d'alarme car il pourrait également être l'un des signes avant-coureurs ou faire partie de l'apnée du sommeil. La plupart des personnes souffrant d'apnée du sommeil ronflent entre les épisodes d'apnée ou l'interruption de l'oxygène. Une étude du sommeil doit être effectuée pour déterminer la gravité de l'état de la personne.

Quels sont les effets secondaires de l'apnée du sommeil ?

Les effets secondaires courants des patients souffrant d'apnée du sommeil comprennent :

  • somnolence/fatigue
  • arythmies
  • hypertension artérielle
  • brûlures d'estomac
  • maux de tête du matin
    bouche sèche
  • uriner fréquemment la nuit
  • reflux gastro-œsophagien (RGO)
    concentration réduite
    dépression
  • diminution de la libido
  • irritabilité
La perte de poids guérit-elle l'apnée du sommeil ?

Si les personnes en surpoids et obèses perdent du poids, l'apnée du sommeil et d'autres problèmes de santé (comme les maladies cardiaques) diminuent. Perdre aussi peu que 10 % de votre poids corporel peut avoir un effet significatif sur les symptômes de l'apnée du sommeil.

Puis-je me tester pour l'apnée du sommeil?

Une polygraphie cardio-respiratoire du sommeil est une étude simplifiée qui monitore votre respiration, votre taux d’oxygène et vos efforts respiratoires pendant le sommeil. Une polysomnographie complète en laboratoire est un enregistrement de données physiologiques plus approfondie des troubles de sommeil.

Est-ce que tous ceux qui ronflent souffrent d'apnée du sommeil ?

Si vous souffrez de ronflements chroniques suffisamment forts pour réveiller un partenaire de lit, parlez-en à votre médecin.

Améliorez votre sommeil dès maintenant